Affiche du film Where to invade next

Where to invade next

de Michael Moore
VOSTFR
Bande annonce
Film américain sorti le 14 septembre 2016
Avec Michael Moore
Genre : Documentaire
Durée : 2 h

Dans son nouveau documentaire, Michael Moore décide de s’amuser à envahir le monde pour déterminer ce que les États-Unis peuvent apprendre des autres pays.


Critique

La vie en Europe n’est certes pas aussi rose que Mick veut bien la décrire dans son film (cette vision idyllique ne doit pas nous faire oublier Lampedusa, les migrants échoués sur les plages de sable fin, la malbouffe qui nous dézingue la santé, les pesticides qui zigouillent nos abeilles, la pénibilité du travail dans le monde ouvrier et j’en passe des plus terribles). Mais vous, spectateurs curieux, ouverts et par principe tout à fait disposés à découvrir tous ces formidables documentaires que nous avons à cœur de montrer et qui donnent à comprendre toute la belle complexité de notre monde, je parie que vous saurez faire la part des choses et prendre cette nouvelle aventure de notre oncle d’Amérique comme il se doit : un objet réjouissant, drôle, pêchu, optimiste… enfin quoi, je veux dire : le dernier film de Michael Moore !

Il a un peu vieilli, la démarche est un peu moins rapide et le tour de taille toujours aussi peu svelte, mais, casquette vissée au crâne, veste kaki US Army sur le dos et détermination à toute épreuve, il avance à l’assaut de cette nouvelle aventure avec sa légendaire bonhomie, son humour à nul autre pareil et cette volonté toujours intacte de vouloir changer le monde, ou plus exactement, son monde : celui de la société américaine qui est toujours aussi malade depuis Roger et moi. Car si on peut critiquer la forme et un procédé de mise en scène déjà utilisé dans ses précédents films, sur le fond, Michael Moore est d’une redoutable constance. Where to invade next n’échappe pas à la règle : c’est une charge féroce, sans pitié et sans concession contre le système américain, système dont il est un pur produit mais qu’il s’obstine, depuis près de trente ans, à vouloir changer.

Partant d’une idée à la Michael Moore : moi, vaillant petit soldat américain, je m’en vais envahir le vaste monde comme on aime le faire, aux Etats-Unis (au Vietnam, en Iraq, en Afghanistan etc etc) pour aller piquer aux autochtones toutes les chouettes idées qui fonctionnent avant de les ramener chez moi. Le voilà donc parti en campagne, de l’Italie à la France, de la Norvège à l’Islande, de la Slovénie à l’Allemagne en passant par la Tunisie pour voir un peu comment font les gens. Comment ils font dans les prisons, dans les universités, dans les usines, comment ils font dans les écoles, dans les cantines, comment ils font avec la violence, avec la drogue, avec la démocratie, avec la parité, avec l’enseignement…

Dans sa besace, Mick, toujours absolument ébloui de ses trouvailles, ramènera des idées et des concepts souvent simples, d’une généreuse humanité et d’un bon sens parfois déconcertant (mention spéciale pour l’enseignement made in Finlande adepte du zéro devoir à la maison). Alors oui, bien sûr, c’est un peu facile, et oui, c’est parfois un brin manipulateur, mais ne boudons pas notre plaisir : voilà un film qui fait du bien !