Affiche du film The neon demon

The neon demon

de Nicolas Winding Refn
VOSTFR
Bande annonce
Film américain, danois et français sorti le 8 juin 2016
Avec Elle Fanning, Karl Glusman, Jena Malone, Christina Hendricks, Keanu Reeves, Bella Heathcote, Abbey Lee
Genre : Horreur, Thriller
Durée : 1 h 57

Ce film est présenté en Compétition au Festival de Cannes 2016.

Une jeune fille débarque à Los Angeles. Son rêve est de devenir mannequin. Son ascension fulgurante et sa pureté suscitent jalousies et convoitises. Certaines filles s’inclinent devant elle, d’autres sont prêtes à tout pour lui voler sa beauté.


Critique

Après le triomphe de Drive et le léger coup de froid causé par le pourtant intéressant Only God forgives, c’est le grand retour de Nicolas Winding Refn avec un film qui fait bougrement envie, ne serait-ce que lorsqu’on voit la bande-annonce, stylée, mystérieuse et angoissante.

Le réalisateur danois qui n’a désormais plus de frontières (le film est une co-production franco-américaine) met pour la première fois un personnage féminin au centre de son cinéma et, précisions intéressantes, il a co-écrit le scénario avec deux femmes, Mary Laws et Polly Stenham, et confié la direction de la photographie à une troisième, Natasha Braier – une femme chef opératrice aux États-Unis, c’est sauf erreur rarissime !

Le film suit le parcours de Jesse, une toute jeune femme qui débarque à Los Angeles. Son rêve est de devenir mannequin. De fait elle se fait très vite une place et sa carrière démarre en flèche. Mais son ascension fulgurante en même temps que sa pureté suscitent jalousies et convoitises. Certaines filles s’inclinent devant elles, d’autres sont prêtes à tout pour lui voler sa beauté…

« La valeur de la beauté ne cesse de grimper, elle ne retombe jamais. Et, alors que sa durée de vie se réduit, nous sommes de plus en plus obsédés par elle. Cette obsession peut souvent mener à une forme de folie. Dans la mythologie grecque, Narcisse tombe tellement amoureux de sa beauté qu’il finit par se noyer dans son propre reflet. »

On peut faire confiance à Nicolas Winding Refn pour nous offrir un film qui sera tout sauf une célébration béate de l’univers de la mode. Amoureux viscéral du cinéma de genre, c’est vers le thriller horrifique qu’il a tiré The Neon Demon, qu’on a décidément hâte de découvrir.