Affiche du film Money monster

Money monster

de Jodie Foster
VOSTFR
Bande annonce
Film américain sorti le 12 mai 2016
Avec George Clooney, Julia Roberts, Jack O’Connell, Dominic West, Caitriona Balfe, Giancarlo Esposito
Genre : Thriller
Durée : 1 h 39

Ce film est présenté Hors-Compétition au Festival de Cannes 2016.

Lee Gates est une personnalité influente de la télévision et un gourou de la finance à Wall Street. Les choses se gâtent lorsque Kyle, un spectateur ayant perdu tout son argent en suivant les conseils de Gates, décide de le prendre en otage pendant son émission, devant des millions de téléspectateurs…


Critique

Allez hop encore un défi : vous parler d’un des films de cette gazette que nous n’avons pas vu pour cause de black out cannois… Triple raison de cette programmation à l’aveugle : tout d’abord son thème terriblement d’actualité. Lee Gates, le personnage principal, est le gourou d’une chaîne de télévision spécialisée dans l’économie, il fait la pluie et le beau temps sur l’actualité boursière et délivre à chaque show télévisuel ses bons conseils en investissements et placements sous le regard attentif de sa productrice Patty… jusqu’au jour où un inconnu débarque en plein direct, arme au poing, et contraint Lee à revêtir un gilet bourré d’explosif. Le jeune homme n’est pas un affreux djihadiste forcené, juste un apprenti boursicoteur ruiné et désespéré qui veut dénoncer les hommes comme Lee qui dirigent les hommes et le pays derrière leurs actions.

Ce thriller que le trailer annonce haletant – d’autant que l’action se déroule devant des millions de spectateurs – semble être une dénonciation efficace des grands complots économiques que trament les puissances de la finance. Le film semble aussi questionner en partie la légitimité de l’action violente face à une hydre financière qui nous écrase jour après jour. Et alors que l’Europe connaît le procès absurde d’un lanceur d’alerte face au système financier luxembourgeois, que la contestation en France contre le système libéral grandit jour après jour, et que l’Amérique risque de devoir choisir entre un fantoche réactionnaire et une ex première dame totalement vendue à Wall Street, Money Monster s’annonce salutaire.

La deuxième raison qui nous a convaincu, c’est la réalisatrice du film, Jodie Foster, personnalité attachante et engagée. L’actrice qui a commencé enfant et marqué notre jeunesse avec son rôle de prostituée adolescente dans Taxi driver est depuis devenue une réalisatrice accomplie (récemment Le Complexe du castor avec Mel Gibson mais aussi plusieurs épisodes de House of cards pour les amateurs du meilleur de la série américaine).

Enfin le casting est savoureux : l’occasion de faire se retrouver George Clooney et Julia Roberts que l’on avait vu ensemble dans Ocean’s twelve. Et ce sera pour Julia Roberts, aussi étrange que ça puisse paraître, sa première montée des marches…